CHANEL

Gabrielle Chanel dite Coco Chanel est née à Saumur le 19 aout 1883. Elle perd très tôt sa mère. Abandonnée par son père à l'âge de 12 ans, elle est élevée dans un orphelinat par les religieuses du couvent d'Aubazine, en Corrèze. Sa rencontre avec la couture se fait dès son entrée à l'orphelinat, enseignée par les religieuses.
En 1909, elle installe son premier atelier modiste de chapeaux pour dames, dans une garçonnière du boulevard Malesherbes à Paris. Mais c'est sa rencontre avec l'Anglais Alfred Capel, dit "Boy", ex-champion de Polo reconverti dans l'industrie, qui permet l'ascension de Gabrielle Chanel.
Il lui offre sa première boutique, 21 rue Cambon à Paris. L'histoire Chanel commence alors.
Chanel offre aux femmes le confort et la liberté de mouvement. Elle veut une femme libre, libre de ses mouvements, de ses opinions, de ses choix. C'est ce que l'on retrouve dans ses créations, avec une mode fluide, qui laisse respirer, bouger, travailler, ce qui préfigure l'émancipation féminine. Elle raccourcit les jupes, supprime la taille, lance la mode des cheveux courts et fait entrer dans la garde robe féminine des éléments du vestiaire masculin. Coco Chanel, tout en libérant les femmes de leurs corsets et jupons, a pratiquement tout inventé : le pantalon, le tailleur, la jupe courte, les bijoux fantaisie... Même si ses créations s'inspiraient du vêtement masculin, elle ne craignait pas de dire que "plus une femme est féminine, plus elle est forte".
De 1920 à 1939, Chanel règne sur Paris. Six mois après la mort de Boy, elle s'installe au Ritz - des années plus tard, elle y retrouvera ses habitudes de femme blessée. Coco ne pleure plus. Elle se perd dans le travail. Et elle invente. Le costume de sport, les faux bijoux qu'elle fait dessiner par François Hugo, le sac en bandoulière parce qu'elle se lasse d'égarer le sien, et les sandales à semelle de liège qu'elle s'est fabriquées pour marcher sur le sable brûlant de la plage du Lido, à Venise.
En 1935 elle atteint le sommet de sa gloire et la rue Cambon voit défiler toutes les célébrités et têtes couronnées de l'époque. Coco CHANEL est à la tête de plus de 4000 ouvrières.
En 1939, peu après la déclaration de guerre, elle licencie tout son personnel et ferme la rue Cambon. Retour au Ritz, où la reine s'enferme.
En 1953, à 70 ans, Chanel prépare son retour et réintègre la rue Cambon.
Après un premier essai - une collection ratée lui valant les salves de la presse qui l'a tant portée aux nues - défendu par le journal Elle et reconnu par les acheteurs américains, son style retrouve les faveurs des femmes.
« Les vraies réussites sont fatales », disait celle qui est retournée vivre dans son appartement du Ritz. Et qui travaillera jusqu'au dernier soir de sa vie, le 10 janvier 1971.
De 1972 à 1983 La famille Wertheimer assure la continuité avec les fidèles de l’atelier Coco Chanel, attachés à la tradition de la grande Maison. De 1983 à 1996 Les Wertheimer font appel à des grands noms dont Karl LAGERFELD, (ancien de chez BALMAIN et de chez PATOU).
_
Language
French
Open drop down