BALENCIAGA

Né en 1895 à Guetaria au Pays Basque espagnol, Cristobal Balenciaga a consacré sa vie entière à explorer les techniques de la couture qu’il a poussé au plus haut niveau par la simplification d’une coupe devenue légendaire.
A l’âge de 23 ans, il ouvre sa première maison de couture à San Sebastian aux Pays-basque, puis successivement deux autres, à Madrid et à Barcelone. Il monte régulièrement à Paris, achète des modèles chez les grands couturiers tels, Elsa Schiaparelli et Madeleine Vionnet, dont il étudie la construction. Il en décortique les structures, à la recherche de leurs secrets. Cet autodidacte apprend et s’imprègne des méthodes d’assemblages des grands noms de la couture parisienne, constituant la base de ses connaissances.
Fuyant la guerre civile en Espagne, il s’installe à Paris en 1937. C'est l'un des rares couturiers à avoir supervisé simultanément trois maisons, mais c’est indéniablement à Paris, au 10 Avenue George V, que ses créations lui valent d’être couronné «Roi de la couture parisienne».
Dès ses premières collections, il impose son style par la perfection de sa coupe et sa fascination pour le noir profond. Influencé par la culture de son pays, le couturier y puise son inspiration : capes de toréador, robes d’infante, gamme de couleurs surprenantes, mantilles en dentelle noire ou drapés aux tonalités acidulées. Maîtrisant les techniques acquises, il utilise une grande variété de matériaux.
En février 1968, après avoir présenté sa dernière collection, il part en retraite en Espagne et ferme sa maison parisienne. Balenciaga aimait dire : «Un bon couturier doit être : architecte pour les plans, sculpteur pour la forme, peintre pour la couleur, musicien pour l’harmonie et philosophe pour la mesure».
_
Language
French
Open drop down